Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Ch'tiot bistrot
Jeu 6 Juil - 16:59 par Cartouche

» L' NOUVELLE CLASSE
Dim 12 Juin - 14:50 par Cartouche

» In bibliothèque ici pou trover
Jeu 27 Nov - 19:47 par malyne

» l'histoire d Nou Pays ch' pus biau pays !
Ven 27 Juin - 14:29 par phantovent

» L' gargotte du ch'Nord?
Jeu 19 Juin - 20:15 par malyne

» ch'est mi m'arvl'à
Sam 17 Mai - 20:12 par malyne

» ch'est mi
Mar 5 Nov - 6:21 par annesophie

» me rvla!lilichti
Dim 5 Mai - 11:55 par Cartouche

» j'voulo savoére si vous connaissote un mot deum'maman,mais j'l'ai oubillé d'pi hier!je'r'viendrai!bonjour à tertous!
Jeu 2 Mai - 14:22 par malyne

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et cha comme ch'est bieau !

Message  malyne le Jeu 15 Avr - 21:31

Nou Patois



Nou patois, ch'est l'manière qu'in dit nou contes
Ch'est de l'façon-là qu'in parlot tout l'monde.
Ch'est l'langache ed' nou viux, ed' nou z' aïeux
Et croïez-me, y a pas d' quoi n' ête honteux !



Nou patois ch'est des mots bien à nou z'autes,
Ch'est des tournures ed' phrases qui ont l'air vieillotes,
In parle comme chà, sans aller à l'école :
In escargot, cha n'est qu'inne caracole.



Nou patois i cante comme el' vint d'ichi,
Et chà ne s'comprind qu'avec des amis.
In l'parlot déjà à l'récréation
Pour faire bisquer ch' clerc et ses punitions.



Nou patois nous trahit quand in voyache.
Vite in arconnot l' langue ed' sin courtillache.
"Monsieur vous devez être du Pas-de-Calais."
Un dîner d' baptême, ch'est inne bardalée.



Nou patois i dit drot comme in dot dire !
In n' peut pas comprinte que cha peut faire rire.
Chà s' dit in musique, avec des silences.
In écrase des mots, mais y'a inne cadence.



I' est accroché à nou langue nou patois.
Quand qu't'es perdu et qu' t' arconnos inne voix,
T'es vite prêt à dire " c'est pas toi ? min frère !"
Tellemint que t'as querre l' parlache de t' terre !



Rappelle-te : " Les fleurs que té m'as jechtées,
Dins ch' l' haïure, alles sont restées incrinquées ".
In n'oublie pont les fabes ed' la Fontaines !
Dins nou coeur, alles sont gravées nou rengaines.



Acoute nou patois comme inne vraie canchon.
Ch'est l' patois-tendresse pour sin tit garchon !
Ch'est l' patois-rudesse pour l'peuple mineur !
Nou patois-poésie, faut pas qu'té meures !

de guy dubois
avatar
malyne
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 37
Localisation : comme ches caracoles j' transporte m' mason

Revenir en haut Aller en bas

Interro Maite ! pou ti

Message  malyne le Jeu 15 Avr - 21:33

Ch'est d'qui cha?,


réponse: de guy dubois
avatar
malyne
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 37
Localisation : comme ches caracoles j' transporte m' mason

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Cartouche le Sam 1 Mai - 12:14

L’ PREMIER MAI
l'vla arrivé l'premier mai
ch'est l'temps du muguet
ch'est l'temps des défilés
d'chés ouvriers sur ch'pavé
après is iront dins ché bos
avec leux femmes leux marmots
cacher chés tchiotes cloquettes
au doux parfum qui les intête
sous chés arpes si y fait bieau
is pourront minger un morcieau
assis dins l'hierpe bin installé
feront un tchiot picnick improvisé
chés gosses y jueront à Tarzan
pindant que leux papa et maman
feront eune sieste bin méritée
ch'est vraimint bin l'premier mai

Bierlair René dit Cartouche
avatar
Cartouche
Admin

Messages : 3232
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 64

http://cartouche.estsurle.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  annesophie le Sam 1 Mai - 18:51

Merci et bravo Cartouche cha ch'est certain in ne s'in lasse pas lire arlire ch'est trop bieau Smile
avatar
annesophie

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 43
Localisation : Vestric et candiac

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Pascale le Dim 2 Mai - 6:35

bravo Cartouche, si j'étos peintre, j'in f'ro un tableau
avatar
Pascale

Messages : 1609
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Eune questin Maite ! ch'est de sui Cha ?

Message  malyne le Dim 2 Mai - 8:16

A ch'l'école, ch'l'école communale obligatoire, no passe temps favori, chéto d'rigoler du nom d'nos camarates, nos camarates qui zont pas été favorisés pas ch'tirache au sort de l'naissance. J'crois qu'ein a tous fait cha, plus ou moins suivant chés quartier pi suto chés noms. faut dire qu'yo des noms, ein s'demante commin i peuvtent zé porter. Parfo ein zé déformo chés noms, quand i suffiso d'kanger eine lette pou rigoler. Pi y a ché noms d'bestioles, chéto facile, in bélo quand Mouton y'arrivo, in agoto nos bros comme é d'aile quand chéto LOISEAU. Ein éto d'sacrés garnement, comme disétent ché viu. Ché pou min vosin qu'chéto l'pu dur. Ein n'ya fait vire.Rindez-vous compte, commin un gosse i pouvo survivif à l'ch'lécole communale aveux ein nom pareil : CHI - RAC. Si t'es RAC ein l'air, cha r'tombro su tin nez. Mais si t'es CHI in l'air... ah, pof Chirac, ein n'y fait vire. Si t'es CHI in l'air... cha ché min père qui me l'avo soufflé. I sont incien din ch'villache, ché Chirac. Ché min père qui m'l'avo soufflé chteu blaque mais min grand-père i m'o dit pu tard é qu'sin temps d'jà ché Chirac i z'aveutent droit à l'blaque. Ch"to donc eine é d'ché ritournelles qui s'passe é d'père ein fils pour faire, sans jeu d'mot ein, pour faire... chier ché vosin quoi. Jacques Chirac qui s'app'lo min vosin.

Ses ennuis z'ont cangé d'nature, si ein peu dire, quand é"z'nomonyme, comme ein dit, enfin un aute Jacques Chirac, y'est dev'nu ministre. In so amusé à l'app'ler messieur el ministre. Mais bon, chéto d'jo pu pareil, ein avo grandi.

Après y'o été premier ministre é d'Giscard, ché dev'nu ein personnache. Pi durant deux ans ein o bien rigolé, aveuc ché gignols é d'l'info, sur le télé, banal+, du temps é d'Balladur su sin nuache. Mais non Jacquot, faut aps aoir peur é d'ese zamis é trente ans... ques-ce qu'in o rigolé aveux cha. comme des dosses quoi ! Ché à ch'momon là qu'y a du mette sin téléphone su l'liste rouche. A causse é d'chés p'tit plaisantins mais aussi d'ché journalistes qui voulote l'avis d'Jacques Chirac !

Y'a fallu qui s'habitue et nous aussi, à "monsieur l'président". Ein oro jamais cru cha. Un Chi-rac président ! Ein o même créé eine association "ché z'amis de ch'président". A l'préfecture, i zont pas voulu valider ch'lassociation. J'imagine é l'tête de ch'bureaucrate quand yo lu, président d'honneur : Jacques Chirac. Cha a du i gacher sin café. é yo du rimplir ein formulaire pou d'mander rindez-vous a sin supérieur. A coup sur ch'r'monté jusqu'à ch'préfé. Y'a fallu qu'Jacques Chirac y'alle montrer é s'carte d'indentité à l'préfecture.

Mais si j'vous raconte tout cha, ché à causse de de s'dernière aventure. Chéto pou vous planter ch'décor, comme ein dit.

Ein soir, min Jacques, il arrife al maison aveuc in p'tit plastique. J'y dis, in souv'nir é nou communale, é j'peux pas me n'imécher, j'y dis : j'espère é qu'té mo pas apporté é t'oeuf du matin. I rigole, é i m'répond ; bien miu qu'cha. Là y m'intrique. I m'intrique incore plus quand y'ajoute "ché in latex".

Ji répond : ein t'a dit qui n'avo eine nouvelle ché la madame Andrée. Cha ché aussi ein souv'nir é no jeunesse, quand l'canchon é d'Jacques Brel, chéto ein peu no langache codé.

é comme cha; comme si de rien n'to, i m'demande é martourner. Cha m'semble bizarre sin truc. I m'parle é d'latex é pi i m'demante é d'martourner, ja bo awoir eine bonne ceinture à min pantalon, in croit connaite ché gin mais ein é jamais sur de chqui peu leur printe après deux pintes. J'crois que m'n'hésitation as liso su min visache. Alors i rigole ein m'idant :
- To riein à crainte, té sé bien qu'j'préféro toudis eine mauvaise ch-vre qu'un bon mouton.

Cha va pu loin qu'au pouvez-l'croire é s'remarque. Faut que ch'vous disse é qu'no vosin Ch'Mouton, i n'est, comme ein dit. I parrait même que ché un copain à l'aute qui dit tout l'tempps "oh le bel homme, oh le bel homme", là j'vous au fait l'accent é d'Raymond Devos, pou cheux qui l'ont écouté ein diminche ché Jacques Chancel. "oh le bel homme, oh le bel homme", je sais, Raymond Devos ché pas min préféré din ché zimitation. Bref, rassuré, é ch'martourne.

I n'y fallu qu'trente seconde. "Artourne-te", qui m'o dit. é là, o zin croirez pas vos oreilles, qui j'avo d'vant mé ziu ? Jacques Chirac !

Jacques Chirac é ch'président d'la république ! é ch'vrai ! I m'a bien fallu deux minutes pou comprinte é qu'écho ein déguismin. Ein masque pu vrai qu'nature ein pourro dire.

J'vo d'vant mi Jacques Chirac aveuc é ch'masque é d'Jacques Chirac. Si quéquin i print é m'histoire ein route, i li comprint rien. Mais bon, j'vo pas r'commincher.

Min Jacques Chirac yéto allé à Parti pour akater cha
- Quoi qu'té cpmte ein faire, ji dit, et présinter à chés municipales ?
I sourit. Pi y'o cominché à m'inquiéter sérieusmin quand y'o sorti d'sin sac ein autocollant jaune de l'grandeur d'eine plaque minéralogique é d'bagnole.
- Té comptes quand même pas attaquer eine banque pou t'payer des vacances su l'côte d'azur ?
I m'lo mi d'vant min nez, es plaque minéralogique. J'avo pas r'marqu", ché vous dire si j'éto perturbé : chéto sein numéro d'voiture.

Ein s'imaginez m'état : é d'vant mi Jacques Chirac aveuc é ch'masque é d'Jacques Chirac au point ch'crois vir Jacques Chirac é d'vant mi, qui monte un autocollant aveux sin numéro d'voiture. Ein s'pos'ro des question pou moins qu'cha. I manqu'ro pu qu'Bernadette al téléphone. Nos Bernadette ché l'boulangère, qu'est-ce qu'in peut l'taquiner aveux ché pièches jaunes.


J'arrvient à nou Jacques Chirac :
- In va coller cha su tes plaques,
Qui m'dit. Comme ché choto tout naturel !
- Quoi, su les pluques de m'voiture !
Alors i m'ajoute :
- In sin va à Brias et ein coll'ra cha su ché plaques d'voiture.
Comme j'compreno pa où i voulo i v'nir, i m'explique.
Brias, é ch'sais pas si o connéché, ché din l'Pas-d-Calais. é ché là qui z'aveutent installé ch'premier radar automatique de l'région. Brias, sin radar, ses éoliennes, ein dit. Juste avant Diéval, ein v'nant d'St Po, din l'direction d'Bruay, juste avant ch'café AU BON ACCUEIL, su la droite, o véyez ? Bon, si o véyés âs; ché âs graphe, o z'imaginez, cha marche aussi.


Et comme cha, in é allé jusqu'à Saint Po, ein a fait d'mi tour, ein sé arrêté din un p'tit qu'min et ein a collé ses numéro su mes plaques. J'su monté din ch'coffe, cha j'vous jure je l'conseille à personne, ché din ché momins là qui r'grette à p'pas mieux intret'nir es voiture.
Jacquot y'o mi sin masque é yo pris ch'volant. Je n'yavo peur, j'intindo chez roues comme si j'éto couché d'su. Faut dire que chéto l'cas.
Cha a duré eine éternité. Même pas cinq minutes j'sais bien. Même din m'cachette jo vu ch'flash.
Et i s'arrêto pas. Cha duré eincore eine éternité. Et v'lan, ein deuxième flash !
Y'a jo paniqué. Où j'su, y'a des flaxhs partout ! J'éto din l'coffre de m'voiture avec Jacques Chirac au volant !


Cha yé i s'arrêto infin. E ch'fou ! Y'éto cir qu'in gosse ! I connécho un p'tit qu'min pour rattraper el route qui vient d'Valhuon, contourner ch'radar. Et y'o r'passé eine deuxi-me fois, chéto cha ech deuxième flash. Yo r'tiré sin masque ses autocolants et jo r'pris ch'volant. J'éto bin soulagé quand in é rintré sans awoir riin cassé.


Pi y o fallu atteinte. Ein éto lundi soir, i s'réveillront donc mardi, 48 heures cha nous mène à jeudi... y'a fallu atteinte jusqu'à ch'lundi suvant ! 48 heures té parles. Heureusmin qu'in avo kék pack é d'bibine d'avanche !

127 et 132. Chéto limité à quatre-vingt-diche. Et deux belles photos é d'Jacques Chirac. Chirac é ch'président. Ché quand même bête eine machine, cha r'connait même pas sin président.

E aveux el photo dème woiture aveuc sin numéro.

Ché m n'heure é d'gloire, qui sa esclamé, Jacques, min président, li quavo d'ja essayé Graine é d'star, loft story, sat nacadémy, enfin tout ché trucs où y'a pas b'soin d'awoir lu des bouqins pou ête sélectionné. Mais à chaque fois, ein y claquo : trop vi-u ! Ouais mais j'm'appele Jacques Chirac. Au suivant !

Ché m n'heure é d'gloire, qui sa esclamé, ché pas ch'qui n'y'a pris i vieillichant, mais ché arrivé in 1995, quand s'n'homonyme y é intré à l'Elysée, y'a voilu awoir é s'n'heure é d'gloire. Pourquoué li et pas mi, qui répondo tout l'temps quand in i d'mando éch pourquoi du kes.

I s'voyo d'ja à ch'journal é d'vingt heures, arsu par PPDA. O vous souv'nez é d'PPDA ?
Yo app'lé TF1, yo toudis eu eine machine, si o voulez vous inscrire à qui veux gagner des millions, tapez 1, si o voulez assister à eine émission, tapez 2, et la fin quand même, si o voulez joindre el rédaction. Alors i patiento avec eine musique. Mais chéto pas ein numéro gratuit, ché to même un surtaxé qui i distent. I no dépinsé dé sous ! Et yo jamais réussi à causer aveuc un humain.
Alors yo vu moins grand, yé allé vir chés journaliste dé ch'journal.
- On est débordé, on est débordé.
Ch'l'RC Lens yavo gagné el veille !
Final'min ya réussi à s'expliquer aveuc ein stagiaire. Qui lo ravisé comme ein extraterrestre. I compreno pas. I voyo l'phot d'Jacques Chirac é ch'mec d'vant yi diso qu'Jacques Chirac ché li, "in comprenez, mais j'su pas ch'président, sinon cha saurait, é lç, ché l'phot de ch'président".
Final min sin stagiaire i n'ya avoué kiéto stagiaire in comptabilité, é lé allé vir si un journaliste pouvo l'arcewoir.

Yo dû bien s'expliquer ch'gamin, ché ch'rédacteur in chef qu'y'est déchindu.
- In plus mi ja eine clio blanqye, é lç, in voué bien ché eine 205 noire.
é ch'journaliste i s'demando chi chéto du lard ou du pourchio.
Mi ch'coué qui so dit qu'chéto eine sardine trop grosse pou s'canne à péque.
Surtout qu'sin journal, i v'no d'ete racaté pa ein grand groupe é d'Paris, é i devo espérer eine promotion. Au moins d'pa êt viré.
Yo répondu :
- é j'vous coneille d'aller à ch'commissérait. I z'arringeront vos affaires.
Ouais, chéto ein journaleux qui palleu patoué quand i savo pu quoué dire.

Y'avo révé d'TFI é y'avo qu'un p'tit commissariat; min Jacques. Mais i so pas dégonflé, i y'est allé sonner.
Sonner ouais. Pasqu'un rinte pas din ein commissariat comme din eine église, i faut sonner et coller s'n'oreille conte é ch'l'interphone.
- Commissariat de Vieux Condé, à qui ai-je l'honneur.
Si eine caissière at parlo avec é ch'tintonation lo, ti laiss'ro tes commissions su sin tapis.
Mais ein é au commissariat. Ein é pas là pou rigoler. Ché pas l'voix d'la SNCF. Mi j'laime biin l'voix é d'l'SNCF, ein a toudi l'impression, même quand elle annonce que ch'train y a eine heure dar tard, qu'elle vient d'nous annoncer l'meilleur nouvelle du monte. Même ein déraill'ment avec 50 kapouts, al ein fro un couplet à l'Francis Cabrel.
Jacques i yéturnu ein co pour faire passer eine bille qui s'est misse é t'travers quand l'aut e i n'y balancé s'honneur, et i répond :
- Jacques Chirac.
kéques secondes et d'silence puis :
- Commissariat de Vieux Condé, pourriez-vous répéter votre identité et indiquer l'énoncé de votre requette.
- Jacques Chirac. Au sujet deine erreur é d'vous part su ein PV.
kéques secondes et d'silence incore. Sur é qu'cha doué ête eine surprise, quand in est ein blanc bec é d'flic aveuc é ch'l'accent d'Marseille, quin s'artroufe din ch'nord surmin pasqu'in n'a pas su chocher ché bonnes casses à ch'l'examin, quin é chargé d'accueil, é quin matin kékin s'annonce comme Jacques Vhirac. Surmin qui doit raviser l'télé, kesqui f'rait d'aute quand i travaille pas, i va quand même pas lire un lif, alors din ché cas-là, tout d'suite i doué pinser, ché ein ski-zo-no-ski-zo-frène qui va faire un carnache si je l'laisse intrer. Mais ché chéto vrémin Jacques Chirac qui fait eine visite surprisse ?

El première question, cha été : "puis-je voir vos papiers, monsieur".
In a droué à "Monsieur" d'la part din flic, cha pas si o z'avez r'marqué mais mi, ja toudis l'impression dintinte "ducon". E p't'ête même que ché réciproque. Pasque mi j'réponds toudis "monsieur" à un flic.

I za ravisés deux foués. Ses toués collègues aussi. Chéto eine évén'ment. Pi Jacques y'a expliqué é s'n'affaire Chirac. Qu'yavo r'su ein PV, pas bête Jacquo, u n'avo pris qu'un é d'PV, y'avo quand mêem peur é t'sa trouver à poil din eine cellule aveuc eine lampe à 8000 volts din les yeux et ein robinet qui fuit goutte à goutte juste à côté pour bien i jouer su les nerfs. Li aussi i ravisse el télé. I s'attindo à un coup foireux, alors i m'avo donné l'aute, é mi j'lavo muché où jamais un flic i pins'ro à raviser. Jin dis pas plus, ein é p'tete écouté par chés grandes zoreilles.

Yé resté pu deine heure à expliquer, pi réexpliquer à un aute, é n'histoire. Lême à ch'ti qu'ché zotes à zavaient l'air é d'raviser comme é ch'grand chef. Y'est parti avec ech'PV, y'est r'vénu un quart d'heure pu tard.
- Ne vous inquiétez pas, monsieur Chirac, vous n'avez pas à payer les 150 euros normalement indispensables pour contester. Je m'occupe en personne de votre dossier.

Deux jours pu tard, el même chef, intouré é troués balèzes, i débarquo ché ch'président.
- Vous savez qu'ursupation d'identité, ça peut aller loin. Le laboratoire de la police nationale, a détecté qu'il s'agit d'un masque.
I ya pas painiqué é ch'président,yavo prévu qu'cha pouvo arriver, é yavo s'réplique toute prête :
- El voiture aussi, al avo un masque ?
- La voiture ?
Qui répond l'aute, surmin surpris que ch'président i s'écrasse pas, il ravisse même din les yu, ché eine technique qu'on doué leur apprinte pour nou impressionner.
- Em voitrure, ché eine clio blanque, é chel delle photo, si alle o un masque, al y o ein masque é d'250 noire. O m'racontez des carabistouilles. J'va aller vir ein avocat.
é ch'chef i s'grato sin képi. Et finalmin :
- Nous avons besoin du deuxième PV.
- Quoi ko m'raconter cor ?
I sinto ein position d'force, y'avao bien vu que ch'mot avocat, cha l'avo inbêté é ch'chef.
- Vous nous avez apporté le PV de votre infraction de 21h43.
Jacques i li lécho pas l'temps d'terminer.
- Em n'effraction, mais jo pas commis d'effraction. Chu Jacques Chirac mais j'su pas président d'la République, sinon o s'rête pas d'vant mi ! Sinon j'pinse pas ko racontretent des carabistouilles comme cha.
Le chef ne s'énerve pas. Un chef ne doit pas s'énerver surmin :
- Donc, disons que vous nous avez apporté le PV de l'effraction de 21h43. Mais vous avez reçu un deuxième PV, celui de 22h04.
- é lo, j'avo l'tête é d'Sarkozy quo z'allez m'faire croire, é jéto din eine mercedes verte ? Ché pire que ch'l'histoire dé ch'tracteur flasché à 150, vos carabistouilles, cha déconne complét'min.
- Vous m'affirmez donc ne pas avoir reçu de second PV.
- Oh s'êtes sérieux aveuc vos histoires é d'Sarkozy ein mercedes verte ?
- Vous voudriez bien vérifier votre courrier, monsieur' Chirac. La situation m'oblige à vous informer que si vous ne coopérez pas avec la justice, nous pouvons demander un mandat de perquisition.
- Pour ar'trouver eine 250 noire et eine mercedes verte ?
U n'yo cloué sin bec, ech président. Quand i si méto,n yavo ein t'ché bagout. Y'auro pu faire homme politique. Choro été marrant. Un Chirac de corresz et un chti.
I sont allés insemble à l'boîte aux lettes, et i n'a pu eu d'nouvelle. Faut dire, i n'a pu eu l'temps.
Mais sin grand désespoir, ché qu'yavo fait touché sans awoir es n'heure é d'gloire. Y'auro voulu les dire ses répliques, devan,t des millions de télespectateurs. I n'a qui passent à l'télévision pou moins k'cha.


Un moué pu tard, is feso écraser par un chauffart sans permis, qui s'éto fait printe troués foués à ché radars automatiques mais qui continua d'rouler. I son fouto, y'avo des sous. Ein o parlé d'li, d'min président, din ch'journal et même al télé, et faite qui s'appele Jacques Chirac, là cha z'intéresso ché journalistes.
Mais mi, mi kia l'aute PV, j'voulo qui connaisse el gloire.
Surtout qu'o devait aussi awoir des soupçons, y'a eu Fernaud Raynaud, y'a eu Coluche, tué su la route, et après Jacques Chirac, si ché du hasard, ein peut dire que ché bizarre quand même.
Bref, mi kia l'aute PV, j'voulo qui connaisse el gloire. Car quand mêm, cha chéto d'l'humour, y'aura mérité bien plus que d'aute el légion d'honneur.
Mais ché vrais humoriste, ché toudis après leu mort qui sont r'connus
avatar
malyne
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 37
Localisation : comme ches caracoles j' transporte m' mason

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Cartouche le Dim 2 Mai - 10:25

ben là je n'sais pon d'qui ch'est, mais ch'est biau
avatar
Cartouche
Admin

Messages : 3232
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 64

http://cartouche.estsurle.net/

Revenir en haut Aller en bas

Interrogation Maite pou ti

Message  malyne le Dim 2 Mai - 13:28

Cartouche a écrit:ben là je n'sais pon d'qui ch'est, mais ch'est biau

pisque mi j'ai treuvé ,! faut que t' caches Maite !
avatar
malyne
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 37
Localisation : comme ches caracoles j' transporte m' mason

Revenir en haut Aller en bas

Un aute poème que j'ai eu querre !

Message  malyne le Sam 15 Mai - 8:37

Un émouvant poème de Renée Pierre-Lambert de Denain

I est d'jà six heures, v'là l'soir qui quait,
Ch'est l' momint d'alleumer l' quinquet,
Tout i arluit dins m' pétit' cuisine,
Y a plain d'iau caud' dins ein' bassine,
L'infant i est bin amicloté,
Les poul's i z'ont eu leu paté,
A ch't' heure ej' vas pouvoir m'assir,
Y a des quauchett's à rassarssir.
I fait chi bon, cha sint l' fricot,
Y a du mouton aux z'haricots.
Ch'est l' pus biau momint dé l' journée,
Cha m' fait drôl', j' sus tout' artournée,
J'ai des catouilleux dins tout l' corps,
Ch'est com' si qué fréquentos cor.
Jé l' rattinds com' ein' amoureus' ;
Sitôt qu'i arrif', j'é m' sins heureus'.
I dit si bin : Bonjour tiot' quette
In m' faisant des bais' à bouquette.
Vous n' pinsez point qu' pou un ménach',
Ch'est biau, après dix ans d' mariach' ?
avatar
malyne
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 37
Localisation : comme ches caracoles j' transporte m' mason

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Cartouche le Sam 15 Mai - 10:06

biau poème et bien écrit
avatar
Cartouche
Admin

Messages : 3232
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 64

http://cartouche.estsurle.net/

Revenir en haut Aller en bas

j'ai eu querre ch' poème

Message  malyne le Mar 18 Mai - 5:59

Les Péqueux




Pour ché pinsionnés qui sont péqueux

A mes grands camarades péqueux,
pendant mes momints perdus,
j'ai pinsé, que quand'in d'viens vieux,
Même péquer, in'n'iarif pus.
Cacher des viers, cha d'vient laborieux,
Quand y faut s'abaisser,
in'a du mau à s'arlever.
Et in peut l'dire, ché un rude jeu,
D'ête péqueux quand'in d'vient vieux.
Pour péquer ché pas gramin mieux,
Si ché au vier ed'vase,
In'a biau faire des grimaces,
Ch'a d'viens difficile à l'mettre ach'l'ameçon,
Quand l'vue à l'baisse, vous savez,
In'a biau savoir attraper du pichon
E'ch'vier éd'vase, hé bin y faut l'infiler,
Alors quand in'vo pus fort clair,
In péque à l'asticot ou au vier d'terre,
Ché déja un peu plus gros,
Y'in à même qui mette d'el pomme de terre,
Y paraît qu'cha va mieux à piquer,
In tout cas ché moins compliqué,
Et pis in s'pique moins souvin ses dos,
Et oui, mes pôvres vieux,
Ete péqueux, ché un rude jeu.
Y'ia aussi l'histoire du bouchon,
Y faut pas qui épouvinte ech'pichon,
Mais si un n'in met un tiot,
In l'vo pu quand yé d'in l'iau,
Et oui, comme je l'diso au début,
Même péquer, in pourra pu.
Et pourtant, péquer, cha fait passer l'temps,
Quand in peu pu faire comme avant,
S'occuper de s'petite femme, de s'passion éteinte, s'flamme.
Et oui mes pôves amis,
C'est ainsi, c'est comme ch'a la vie.
Et pis, l'péque, ché in'distraction,
Même si un prin pas d'pichon,
Ché in'exuse pour sortir d'es maison,
Surtout quand in'a pris des provisions,
A mingé et surtout à boire,
Car au bord d'é l'iau,
Vous pouvez m'croire,
In s'régale, quand in bo in tiot co,
Vu, qu'un a besoin souvin d'arroser s'in gosier,
Et'ouai, vous pouvez rigoler,
Tous ché péqueux, y sont pas minteux !!!
Hum !!! in tout cas, pas tant qu'ché cacheux.
Et l'pire, ché qu'après,
Avoir tant travaillé, tant trimé,
Sur in tel plaisir, un peut peut même pu compter,
Et d'pinser que vous pourotes pu péquer,
Ch'a m'rin malade, et ché vraimin malheureux,
d'ête péqueux, et d'devenir vieux,
Mi, j'min fout, j'su coulonneux.


Georges Fontaine
avatar
malyne
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 37
Localisation : comme ches caracoles j' transporte m' mason

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Cartouche le Mar 18 Mai - 7:03

ch'est core un biau poème mais je l'connaichos
avatar
Cartouche
Admin

Messages : 3232
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 64

http://cartouche.estsurle.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  jeangabelou59 le Lun 24 Mai - 7:19

El péniche

Ersannant à unne file, lourte et panchue,
Saquée pa unne carne, d’un aute âche v’nue.
In silince alle gliche duch’mint su l’ieau,
Imm’née pa sin maîte in chabots.


Alle s’laiche, courtiser pa ches saisons,
Aflater in août, pa ches cauds rayons,
Ingéler pa l’étreinte glachée ed jinvier,
Griser pa ches sintimints printaniers.


Parfos In l’ treuve auchi ingourdie,
Es désaquant d’ech brouillar d’el nuit,
Chti qui fait d’ches halaus des fintômes,
Et rind pénipe, l’ouvrache ed l’homme..

Alle acoute sins rin dire, rire et brère,
Ses maîtes, avinchant duch’mint su l’rivière,
Au rythme ed ches éclusses qui l’freinent,
Aveuc patieinche, attindant el brinne.

Ches jours, ed grind débous’mint,
Un harmonica parfos, au cuèr d’el nuit,
Jue ses notes, auchi douches et claires,
Qu’ches yux bleus d’chelle bièle bat’lières.
avatar
jeangabelou59

Messages : 223
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 76
Localisation : Comines Noooooorrrrrd

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Cartouche le Lun 24 Mai - 7:35

cheers cheers bravo !! que biau poème ! merci Jean
avatar
Cartouche
Admin

Messages : 3232
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 64

http://cartouche.estsurle.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Pascale le Lun 24 Mai - 8:14

ch'est vraimint bio Jean.
avatar
Pascale

Messages : 1609
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  annesophie le Mer 26 Mai - 8:47

Merci Pascale j's'ros passée à coté d'eune oeufe que poète nou Jean Very Happy Bravo
avatar
annesophie

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 43
Localisation : Vestric et candiac

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  louis francois le Mer 26 Mai - 9:25

bravo jean, che plein ed sinceritée , un diros du vecu ?????????
avatar
louis francois

Messages : 1579
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 62
Localisation : ile de france vitry sur seine

Revenir en haut Aller en bas

Un poème que j'ai rincontré

Message  malyne le Jeu 27 Mai - 21:13

et j' l'ai querre l' v'là' chi:
ARTOIS

Mon beau pays d’Artois aux monotones plaines
Hérissées ça et là de collines lointaines
Et dressant tes beffrois dans un ciel de grisaille
Ma terre de silence, ma terre de semailles

Tes canaux indolents trouant tes champs de blé
Tes flâneuses péniches allant leur pas tranquille
Les passants hésitants dans le tourment des villes
Sur les champs de bataille tes morts désespérés


Mon beau pays d’Artois allant te suicider
Aux falaises de nacre des plages désertées
Tes ports mélancoliques aux parfums de voyage
Les portes de la mer pour dernier paysage

Je voudrais me creuser une fosse profonde
Me fondre dans tes blés aux chevelures blondes
Sentir battre ton cœur au sein de mes poumons
Boire tes chants d’amour, m’enivrer de ton nom…

Philippe Deleval.

un poème qui m' a fait vibrer et a artenu min attintion !
avatar
malyne
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 37
Localisation : comme ches caracoles j' transporte m' mason

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Cartouche le Ven 28 Mai - 13:08

ch'est vrai que ch'est biau, et émouvant, merci de nous l'faire connaite
avatar
Cartouche
Admin

Messages : 3232
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 64

http://cartouche.estsurle.net/

Revenir en haut Aller en bas

l'fête des mères

Message  Cartouche le Ven 28 Mai - 16:11

POUR M’MERE

Cha va bétôt ête l'fête des mères
eune journée que j'ai pus quère
j'peux pus y acater des fleurs
ni même l'serrer sur min coeur

cha fait pus d' dix ans qu'alle est partie
j'n'in serais jamais vraimint guéri
même à ch't'heure que j'sus grand
j'ai core toudis besoin d'ti….m’man

pour ti j’serais toudis tin tchiot
mais à ch’t’heure que t’es la haut
mi i m’minquera toudis tes bras
qui m’berchotent in cantant tout bas

bonne fête m’man

Bierlair René dit Cartouche
avatar
Cartouche
Admin

Messages : 3232
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 64

http://cartouche.estsurle.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  jeangabelou59 le Sam 29 Mai - 16:24

A vos tertous mans d’chelle tière,
Mans dins un catiau, su l’ trottoir,
Mans qui ritent, ou bin sin espoir,
Mans délaichées, trinnant leu misère,

Mans parfos tapées pa leus hommes,
Mans brisiées, pa chelle maladie,
Mans chuchant pou oublier leu vie,
Mans usées, qu’el boulot assomme.

Mans généreusses ed mamours,
Mans à l’presse pou ches bobos,
Mans qu’is ont querre leus tiots,
Mans uniques, source d’amour.

Mans ed toutes ches couleurs,
Marie, Aïcha ou bin Pépa,
Man, Madré ou bin Baba
Un arc in ciel uni vous t’chœurs

Pour tout cha tiotes mans chéries
Toutes ches fleurs ed chele tière
S’rétal’ront in biaux partières
Pou vos dire eune fos d’pus merçi.
[img][/img]
avatar
jeangabelou59

Messages : 223
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 76
Localisation : Comines Noooooorrrrrd

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Cartouche le Sam 29 Mai - 16:31

ch'est eune belle déclaration d'amour pour toutes chés mères !
avatar
Cartouche
Admin

Messages : 3232
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 64

http://cartouche.estsurle.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Pascale le Dim 30 Mai - 6:15

Un grand merci Jean I love you I love you I love you
avatar
Pascale

Messages : 1609
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Cha n'est pon un poème poun ches m'man !

Message  malyne le Dim 30 Mai - 7:35

Cartouche a écrit:ch'est eune belle déclaration d'amour pour toutes chés mères !
Cha que j'i trové là! mais ch'est bieau quind même !
s'levo à 6 heures, toute l' semaine,
Même quin t'in éto diminche,
I s'levo à c't heure-là,
Pour aller faire sin gardin.

I buvo sin p'tit noir,
A s'femme raconto des histoires,
S'loupiotte à gaz fonctionno,
Qu'i pleuf ou qu'i fasse bio.
Sin voisin s'applo Raymond,
Comme li il aimo les corons,
I travaillo au fond de ch'mine,
Comme li.

Extraire des morecaux d'gaillette,
Ch'éto toute s'vie.
Tout in bas, i f'so toudi quio,
Tout in bas, i f'so pas bio.
Il éto fier d'sin boulot,
Qui l'uso, qui l'crevo,
Il éto fier d'sin capio,
Qu'in tout in bas i descindo.

A ch't heure, ch'est fini,
Ché corons, ché mines,
Mais ti, t'es din min coeur,
Tin sang est l'mien à ch't heure.
I coule din mes veines.

poème de raymond Barrefever

Voilà, c'est court, mais ce n'est pas la peine d'en rajouter.
avatar
malyne
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 37
Localisation : comme ches caracoles j' transporte m' mason

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  louis francois le Dim 30 Mai - 7:45

bonjour bin vlas deux bin biaux poêmes j'vous sin d' humeur , poêtique eché matin d'bonheur , cha fait plajir !!!!!!!!! Laughing cheers sunny
avatar
louis francois

Messages : 1579
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 62
Localisation : ile de france vitry sur seine

Revenir en haut Aller en bas

Re: VOUS ECRIVEZ ? ALORS CH'EST ICHI

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum